Thérapie Manuelle Energétique -  Méthode Poyet  - Aux confins de l'ostéopathie...

Qu'est-ce que la méthode Poyet ?

Maurice Raymond Poyet

Basée sur les lois de l'Ostéopathie et enrichie de l'Energétique chinoise, la Thérapie Manuelle Energétique se propose de ré-harmoniser l'homme sur trois plans : Physique, Energétique, et Psychique. 

A.T. STILL et W.G. SUTHERLAND avaient posé les bases de l’ostéopathie, mais le génie de Maurice-Raymond POYET, fondateur de la technique qui porte son nom, a été d’utiliser et de rationaliser des techniques très douces : moins d’un gramme de pression ! 
Maurice Raymond Poyet (1928-1996) était kinésithérapeute et ostéopathe. Il a enrichi ses connaissances par de l’énergétique chinoise, découvertes en Indochine. En 1985, il fonde son école pour partager les fruits d’une vie de travail. 

 La méthode POYET et les outils du thérapeute

Le Mouvement Respiratoire Primaire, ou MRP 

Il s’agit d’un micro-mouvement, d’aller et retour (ou Inspir / Expir), de l’ensemble des os et organes du corps. Ce micro-mouvement est normalement « synchronisé » : l’ensemble du corps est en Inspir en même temps, puis en Expir. Toute perturbation du MRP à un retentissement sur la santé du patient. Un MRP perturbé entraine une perturbation des possibilités de mouvements que sont les gestes visibles. Harmoniser le MRP permet de libérer les mouvements. 

 La méthode Poyet vise à percevoir le MRP qualitativement et quantitativement, à la recherche de ses dysfonctionnements ou lésions :  
     - mouvement « bloqué » (inspir ou expir), 
     - déphasé (par rapport au mouvement global), 
     - ou « dévié » (par rapport à son/ses axes physiologiques = normaux).

Pas de Manipulations

C’est l’originalité de la méthode. Pas de manipulation ni de craquement, à aucun moment. La méthode se veut douce dans les tests et dans les corrections : seulement quelques grammes de pression, appuyés par la conscience du thérapeute. Ce dernier invite le corps à se corriger. 

 L’intérêt ? La douceur permet de travailler en deçà du seuil de protection du corps. Ce dernier n’a pas besoin de se contracter pour se protéger (de façon consciente ou inconsciente). Ainsi, nous sommes bien dans l’invitation à la correction. La guérison appartient au patient. 

 Et si la correction ne se fait pas ? C’est qu’il faut chercher ailleurs et ne pas oublier que le corps est un équilibre global… et c’est fondamental ! La douleur et sa cause ne sont pas forcément situées aux mêmes endroits.

Les fusibles

Une grande découverte de Maurice Poyet. Lors de traumatismes importants ou de gestes thérapeutiques erronés certains points s’arrêtent de bouger. Il s’agit en fait d’un système de protection, qui va bloquer l’évolution des lésions et de leurs adaptations. 
En début et en fin de séance, le thérapeute contrôle ces points et effectue les relances si nécessaires. Le patient pourra alors de nouveau s’adapter, accepter les corrections proposées, et cela rendra les séances efficaces dans le temps. 

Les chaînes lésionnelles

Sans aucun doute l’une des grandes avancées de la méthode ! 
À la fin des années 80, Maurice Poyet s’est intéressé à une vision plus globale, il a découvert les chaînes, suite d’éléments interdépendants, qui fonctionnent ensemble … 
Chaque chaîne est constituée d’un os du crâne ou de la face, de 3 vertèbres, d’organes et d’éléments périphériques, et d’un point réflexe de correction au niveau du sacrum ! Dès qu’un ou deux éléments de la chaîne sont en lésion, toute la chaîne se retrouve en lésion. Et le point de correction corrige souvent toute la chaîne en un seul geste ! 
Le travail des chaînes permet de « déblayer » le terrain, d’aller plus vite et donc d’approfondir le travail fait sur une seule séance. 

Le crâne

C’est principalement un outil de diagnostic. Les chaînes, les fusibles et de nombreux autres tests sont effectués au niveau du crâne. Les corrections se font à distance, principalement sur le sacrum et également sur d’autres parties du corps.

Les motifs de consultation

La méthode Poyet agit sur l'ensemble du corps, sur les différents systèmes, organes et structures qui le composent : 
    • Le squelette et les muscles 
    • Le système nerveux  
    • Les appareils circulatoire et respiratoire  
    • L’appareil digestif  
    • Les systèmes endocrinien et uro-génital 
 
Tout le monde peut bénéficier d’une séance, quel que soit l’âge et l’état de santé. 

 Les champs d’action sont vastes, en voici quelques exemples (liste non exhaustive) : 
    • chez le nourrisson : torticolis, troubles digestifs, régurgitations, troubles ORL à répétition, naissances difficiles… 

    • chez l’enfant et l’adulte : accompagnement à l’orthodontie, entorses, douleurs de dos, sciatiques, cruralgies, torticolis, névralgies, tendinites, otites, sinusites, rhumes permanents, troubles digestifs, reflux gastriques, troubles de l’attention et du comportement, maux de tête, vertiges, difficultés à se mettre à 4 pattes ou à marcher, fatigue, stress, jambes lourdes, règles douloureuses, rapports douloureux, infertilité inexpliquée, arthrose, déséquilibres hormonaux, séquelles post traumatiques et post opératoires (cicatrices et articulations douloureuses), etc … 

    • chez la femme enceinte : contractions prématurées, pubalgies, douleurs rachidiennes, jambes lourdes, reflux gastriques, préparation du bassin à l’accouchement, etc … et suite à l’accouchement, rééquilibrer le bassin et le système hormonal, dépression post-partum,… 

 Si certaines pathologies ne peuvent se soigner, les séances permettent parfois d’abaisser le seuil de douleur et d’améliorer les conditions de vie. Par exemple pour les scléroses en plaque, fibromyalgies, et autres maladies auto immunes. 


Une séance de Thérapie Manuelle Energétique

Globale et précise, la séance d’une durée de 45 minutes environ se déroule en deux temps.
 
Tout d’abord, le thérapeute travaille globalement sur l’ensemble du corps : les chaînes lésionnelles sont corrigées, de nombreuses lésions sont déjà levées. Le corps commence à se libérer. 

Dans un second temps, le thérapeute s’attarde sur les articulations, organes,… particulièrement douloureux, qui correspondent souvent au besoin de la séance. Enlever ces « points douloureux » permet au corps de se libérer et de rechercher un nouvel équilibre global. 

Si un effet de séance est immédiat, les douleurs peuvent parfois mettre quelques jours avant de disparaitre. C’est normal, le corps a besoin de temps pour se rééquilibrer. 

Une seconde séance rapprochée peut être nécessaire. La première apporte souvent de grandes améliorations tandis que la seconde permet d'affiner le soin, de lever certains blocages que le corps a mis en place dans son processus d’équilibrage. Le soin est alors efficace dans la durée. 


Liens vers autres sites

Syndicat et Fédération des enseignants : 
 
Fédération Internationale des Enseignants en Méthode Poyet : http://www.fiemp.org 
Syndicat National des Etudiants et Praticiens en méthode Poyet : http://www.snepp.fr 
Formation Thérapie Manuelle Energétique de Claude Rossat : www.clauderossat.com

J'ai effectué ma formation auprès de Claude Rossat. Cette formation nécessite 4,5 années d'études.